Le domaine

Historique du domaine

Le domaine de Lagrange, planté de vignes depuis le début du XIXe siècle, produit depuis près de deux siècles un vin dont la qualité est reconnue par le prestigieux guide Féret, dès les toutes premières éditions de 1850. Propriété de M. de Subercazeaux (par ailleurs maître du château les Eyquems à Tauriac), qui le tenait de sa mère, le domaine est vendu à Adolphe Sicard en 1908. C’est lui qui fera construire le “château” en 1928, et qui développera la notoriété du vignoble, avant de transmettre le flambeau à son petit-fils. En 2020, après une longue période de mise en fermage au cours de laquelle le vin est commercialisé sous un autre nom, Alexandre et Laurence Laffont rachètent le domaine : le “château Lagrange” renaît.

La vigne ​

Situé sur la commune de Bourg, au cœur de la région des côtes de Bourg, dont la vocation viticole remonte à l’Antiquité, notre vignoble de 6 hectares bénéficie du microclimat spécifique généré par l’estuaire de la Gironde, conférant aux coteaux de l’appellation un avantage non négligeable sur les autres crus bordelais : un rayonnement solaire supérieur, des températures moins extrêmes, une pluviosité moins importante. Plantées en côte, près des rives de la Dordogne, nos vignes jouissent par ailleurs d’une exposition idéale pour la maturation des raisins, tandis que le sol argilo-calcaire apporte fraîcheur et drainage. On y retrouve les cépages traditionnels bordelais : le merlot (43 %), le malbec (27 %), le cabernet sauvignon (24 %) et le cabernet franc (6 %). L’assemblage de ces cépages permet d’obtenir un vin fruité, gourmand et équilibré.

À noter : la forte proportion de l’encépagement en malbec, cépage autrefois très répandu en France, mais aujourd’hui beaucoup moins connu, qui confère du caractère au vin ; et l’âge vénérable de certaines de nos parcelles : les plus anciennes datent en effet de 1928, ce qui lui donne pleinement droit à l’appellation “vieilles vignes”.

Notre identité, nos valeurs

Néo-vignerons, en pleine reconversion professionnelle, nous avons eu un véritable coup de cœur pour cette propriété à taille humaine, dotée de tous les atouts pour devenir le nouveau berceau de notre famille. Reprenant petit à petit les rênes de l’exploitation, menée depuis plusieurs décennies par un vigneron expérimenté et passionné, nous avons à cœur de poursuivre ses pratiques de viticulture raisonnée, respectueuses de l’environnement : le moins de traitement phytosanitaire possible, une fertilisation parcimonieuse et uniquement organique, le souci de préserver la biodiversité végétale et animale (maintien d’un enherbement naturel régulé de façon mécanique, sans aucun désherbant chimique). Le but étant à terme de renforcer ces pratiques biologiques, voire biodynamiques.

Partager :

Haut de page